Chargement…

Poppy

CHF 9.00

“Pavot des champs”

La fragilité et la douceur de cette fleur en saison de soleil et de ciel bleu, annonçant les beaux jours. L’odeur douce et fraiche fait penser à une note amandée et de l’herbe fraîche.

Grâce à l’argile rouge et le précieux macérât de coquelicot, il aide à rééquilibrer et améliorer la circulation sanguine, offre luminosité et un teint de pêche.

Eclat, nourrissant, rééquilbrant

90 g

Description

Précautions & conseils d’utilisation

  • Pour tous types de peaux.
  • Éviter le contact avec les yeux. Conserver à température ambiante.
  • Obtenez une mousse onctueuse en frottant à votre savon préféré sur une rose de douche.
  • Posez le savon sur un bon porte-savon pour qu’il puisse sécher entre chaque utilisation.

Ingrédients – Bienfaits

Argile Rouge

Cette argile riche en oxyde de fer redonne luminosité aux teints et atténue les petites rougeurs.

Elle est idéale dans vos préparations de masques, baume ou cataplasme pour détoxifier, apaiser les douleurs des peaux irritées et raviver les peaux ternes, ou encore pour colorer mes savons naturellement.

Cette argile adoucit, nettoie, purifie, décongestionne et a un pouvoir cicatrisant.

Elle a un effet detox et reminéralise la peau et donnera ainsi un coup de fouet au visage. Très absorbante, elle est parfaite pour matifier le teint et l’unifier.

 

Macérat de Coquelicot

Hydratant, adoucissant et anti-age.

 

Ingrédients

Huile de coco*, Eau, Huile d’olive*, Beurre de karité*, Hydroxyde de sodium, Beurre de cacao*, Parfum, Macérât de coquelicot, Argile rouge, Pétales de coquelicot

INCI : Sodium cocoate*, Aqua, Sodium olivate*, Sodium shea butterate*, Sodium hydroxide, Sodium cocoa butterate*, Parfum, Helianthus annuus seed oil*, Papaver rhœas flower*, Argila, Papaver rhœas flowers

*Produits issus de l’agriculture biologique / From organic farming / ökologische Produkte

Les propriétés, indications et modes d’utilisation sont communiqués à titre informatif en fonction d’informations provenant d’ouvrages de référence et ne sauraient être considérés comme des prescriptions thérapeutiques.